Marc Morrel

English version available DP – Marc Morrel – VO

Un an après l’expédition, soi-disant punitive, menée contre le journal Charlie Hebdo et dans une période à la géopolitique globalement troublée, il paraissait important de mettre en avant l’évolution de l’expression de la contestation, en l’illustrant avec un artiste iconique dont le chemin idéologique apparaît comme exemplaire.

La contestation est par essence une guerre intellectuelle, et passe par des actes qui moralement peuvent paraître violents, à l’image du détournement des drapeaux nationaux. Force est de constater que cette lutte évolue dans l’œuvre de Marc Morrel, très naturellement, vers plus de spiritualité et de paix. C’est cette approche que la Pijama Galerie a souhaité avoir pour réaliser cette première exposition française.

Comment prétendre faire une rétrospective de 50 ans de carrière dans 15 m2, sauf à consacrer 3m2 par décennie ! De fait, plusieurs partis pris :

  • Montrer sans tout dévoiler grâce à une devanture opaque,
  • Révéler sans imposer au regard, par des fenêtres appelant à la curiosité,
  • Créer un lieu où les lumières peuvent s’exprimer, dans une galerie quasiment transformée en chambre noire.
Marc Morrel, Circle of Light, Acrylique sur toile, 75x75cm, 2006
Marc Morrel, Circle of Light, Acrylique sur toile, 75x75cm, 2006

Ainsi, pénétrer dans l’espace qui est offert à Marc Morrel représente déjà une démarche militante. C’est elle qui pousse le regardeur à aller plus loin, et non le besoin de s’imposer, qui caractérise souvent l’impétuosité de la contestation. La scénographie de l’exposition prend donc à contre-pied le prêt-à-penser, pour inviter chacun à la réflexion sur son rôle dans les batailles du quotidien.

Marc Morrel est un artiste accompli, qui a su évoluer avec sagesse tout en gardant une jeunesse intellectuelle. La Pijama Galerie transformée en écrin protecteur, mais aussi en boîte à lumières variables, présente ainsi des dessins, collages et sculptures de son époque contestataire, mais aussi des peintures de ses deux périodes phares : Shaman et Space and Universe, pour en faire ressortir toute leur puissance pacifiste.

 

Consulter le dossier de presse DP Marc Morrel – VF – Final